F1 2011: vroum vroum



  • Le nouveau F1 2011 est arrivé !

    Description

    Quelques changements tout de même par rapport à l’année dernière, le jeu prend maintenant en compte la réglementation 2011 , la gestion du Système de récupération d’énergie et du DRS ( Drag Reduction System, système permettant d’ajuster pendant la course l’aileron arrière des monoplaces en Formule 1 depuis la saison 2011 © wikipedia).

    Description

    Ajout de deux nouveaux circuits (Inde et Alpha du Centaure), gestion du safety car en cas d’accident, voitures plus nerveuses et distance de freinage raccourcie.
    La voiture décroche encore plus facilement dans les tournants toute aides désactivées et partir en tête à queue devient la hantise du joueur quand il tient sa dixième place à un tour de l’arrivée.

    Premiers pas et premier succès en sortant de la piste dans une chicane: vous avez déverrouillé le trophée Dirt 3.:lol:

    Néanmoins on s’en sort à force de tourner, à condition toutefois de ne pas tenter le diable en jouant tout désactivé et difficulté max.
    Débutez avec quelques aides pour ne pas être dégouté direct, puis augmentez la difficulté après avoir enfin maitrisé les circuits et la conduite. Evitez la pluie au début, vous allez en chier un max.

    Il est parfois ardu de prendre une épingle avec le stick analogique même avec les aides. Pour les réglages de monoplace, je conseille le site Race Department, les joueurs y mettent leurs meilleures perfs pour chaque circuits et avec quel type de setup.

    Le meilleur moyen de s’éclater reste donc le volant. Pour le moment, je joue au pad 360, la flemme d’installer le volant, je me pencherais dessus demain en espérant que cette édition me permette d’avoir le retour de force.
    Je pense d’ailleurs à l’acquisition d’un g27 de logitech depuis deux trois jours …

    Si mon r660 gt ne fonctionne pas, je risque d’avoir mon banquier sur le dos.
    :sweat:

    Codemaster promettait une immersion du joueur encore plus poussée dans le petit monde de la F1. Toujours ces interviews après course mais les questions sont les mêmes que l’année dernière. J’avoue, il n’y a pas de grand changement et je ne vois pas où les réponses influent sur la team: c’est le joueur qui fait ses réglages et choisit sa stratégie de course.

    Description

    Cotés technique, on oscille entre le bien et le mois bien
    Graphisme passable, c’est parfois beau, souvent moche, les PNJ ressemblent à rien et le replay qui tourne en arrière plan bouffe avidement du framerate comme un Taloche descend un kilo de pâte. On se ramasse parfois un mur en plein virage parce que le jeu se met à ramer d’un coup et nous fait perdre le fil de la course. Seule solution (hormis tenter de baisser les options vidéos pour soulager la carte) qui marche moyennement: foutre le fichier replay en lecture seule. Il va falloir attendre un patch encore une fois.:modo:

    Description

    A déplorer aussi, des bugs de collision lorsque l’on fait une sortie de piste, parfois un aileron va casser sans aucune justification:

    Description

    Description

    On peut aussi taper violemment une monoplace et s’en tirer sans dommage ni pénalité. A revoir, en début de course, après le départ, il est possible de grappiller facilement dix voire douze places en jouant de l’autotamponneuse.

    Le jeu est tout de même très bon, entre arcade et simulation bien que l’on se demande ce qu’a branlé Codemaster en une année alors que toute la base était déjà là avec F1 2010: il reste des bugs sur la gestion des tours de retard par exemple et c’est inacceptable.