Paul-Jean Hérault - Cal de Ter



  • Qui dit nouvelle liseuse, dit chargement de nouveaux bouquins.
    Ne sachant jamais quoi lire parmi la chiée d’epub de ma collection privée, j’ai établi il y a quelque temps déjà une méthode parfaite pour choisir le prochain livre à loader : Pote tirlipipote t’es-t’une vi crotte ! Paf…le hasard me fait tomber sur l’oeuvre de Paul-Jean Hérault, que je ne connaissais pas jusqu’ici. Un petit tour sur wiki m’informe sur le genre : roman SF, anticipation, space-opéra. Bon, j’aime bien. Je regarde le pitch de Cal de Terre, et c’est mieux que je le recolle ici…ça m’a vraiment donné envie de le lire :
    Alors que la Terre est menacée d’extinction lors d’une course absurde à l’armement avec la colonie de Mars, Cal est mis en hibernation et expédié dans l’espace par son ami Giuse.
    Après un voyage de plusieurs milliers d’années, il se retrouve sur une planète, Vaha. Elle est peuplée d’une espèce semblable à l’homme, à un stade d’évolution préhistorique. Ce peuple semble pacifique et matriarcal, Cal décide de l’accompagner et le protéger.

    Le premier livre d’une série de plusieurs doigts-main, nous apprend très brièvement ce qui est arrivé à la terre, mais surtout nous parle de l’arrivée de Cal sur la nouvelle planète bleue. Les premières pages parleront aux amateurs des chaines de primitives technologies sur youtube, Cal apprend a identifier les dangers de la faune, se construit un abri et essaye simplement de survivre. Viens ensuite le moment où il rencontre les premiers indigènes lui permettant d’entrevoir sa première enculade post nouvelle vie.

    Le premier volume est consacré au plan de Cal pour aider les “humains” locaux à faire les bons choix de développement. 150 pages agréables à lire. Il n’y a rien de tiré en longueur, chaque partie est courte, précise et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Quand j’aime un livre, en général je me penche sur tout ce que l’auteur a fait. La série Cal va me tenir probablement quelques semaines, mais le pape Paul-Jean a été prolifique…il y a d’autre série que je me ferai un plaisir de détailler ici, si elles en valent la peine.



  • Intéressant tout ça, je le mets dans ma ouiche liste de livres à lire.



  • ça doit te changer de mein kampf ou de ta collection de SAS.



  • Anus



  • Petit tour par ici pour signaler que dans le volume 2 - les bâtisseurs de monde - Cal sort de son hibernation de 500 ans pour constater que son peuple chéri est sur le point de disparaître, soumis à une dictature appuyée par une caste de prêtres extrémistes. Cet épisode relate donc comment Cal va aider les habitants à se révolter. Pour l’aider à l’avenir dans son projet de conduire l’humanité vers la meilleure route, il décide de créer une société secrète, dont le but est d’entourer le pouvoir en place afin d’orienter les décisions dans ce sens. Les membres de cette société qu’il appelle les bâtisseurs de monde, se reconnaîtrons entre eux grâce à des signes et des phrases secrets. Qui a dit que c’était creux ?

    Décidément, tous les livres que je touche en ce moment ont une aversion déclarée pour la religion :
    Léo, auteur de la série BD des mondes d’Aldébaran, qui voue apparemment une haine réelle (et naïve) envers toutes formes de religion.
    Les différents livres de Kim Stanley Robinson, auteur de la trilogie Marsienne, et du cycle climatique, qui pose des remises en question individuelles. (auteur que je recommande chaudement…j’attends ses nouveaux livres avec impatience, il faut que je reposte le topic sur la trilogie marsienne d’une version précédente du Wotw).



  • @dutilleul a dit dans Paul-Jean Hérault - Cal de Ter :

    il décide de créer une société secrète, dont le but est d’entourer le pouvoir en place afin d’orienter les décisions dans ce sens. Les membres de cette société qu’il appelle les bâtisseurs de monde, se reconnaîtrons entre eux grâce à des signes et des phrases secrets.

    C’est une dénonciation du “complot judéo-maçonnique”? le premier bouquin avait déjà l’air suspicieux avec des relents d’apologie de la scientologie et du colonialisme :mad: . ça commence à sentir le souffre toute cette histoire.

    :prefet:



  • T’es beau duti !
    Je l’ai choppé sur ma liste de lecture j’ai hâte de voir ça.



  • @hubert-charge :lol:
    Attends que je parle de l’épisode 3. :hehe:

    Non mais je suis d’accord, c’est un peu naïf, ça a été écrit milieu des années 70. Mais j’avoue que l’anticipation technologique est bien foutue.
    Je suis surtout intéressé sur la vision globale sur l’organisation de la société. J’ai toujours porté un intérêt à ça. Que ce soit au niveau des sociétés utopiques comme pouvait les décrire un Barjavel, ou sur une vue d’ensemble objective comme le fait K.S. Robinson.



  • Cette série…:love:
    On a l’impression de lire le compte rendu d’une partie de Populous mixée avec Civilization. :love: :love:

    Il me reste le dernier à lire…déjà. :sad: