The Office



  • Ayé, je viens de finir l’intégrale de The Office, je constate que j’en ai raté un paquet au fil des années et ce rattrapage était le bienvenu.
    Du premier au dernier. En VF (très bonne) ou en vost selon les dispos.
    Plus de 200 épisodes en un mois.
    Des crises de fou rire seul au boulot, des moments de gène avec Michael quand il se comporte en gamin et même de l’émotion avec le couple Jim/Pam.

    Et ça va laisser un vide.

    Fini la nonchalance de Stanley, les délires de Dwight, la bêtise de Kevin, les coups de putes entre collègues, les réunions, les fêtes, l’ingénuité (voire la candeur) de Erin la bonasse, les absences de Creed, les histoires de papier et les amourettes. Même la coincée du cul qu’est Angela est attachante.
    J’avoue que la série est un peu en deçà après le départ de Steve Carell mais les deux dernières saison apportent tout de même leurs lot de blaguounette fendarde.
    Je crois que le truc où j’ai le plus rigolé, c’est cette intro avec l’exercice incendie initié par Dwight. J’ai dû le voir trois-quatre fois de suite.

    Un gros vide en fait.



  • Bravo Siss, beau marathon! Je pense que je vais t’imiter et me refaire les 6 premières saisons.

    Clair que The Office c’est le pied. La suite sans Michael c’est vraiment pas pareil, y a des bonnes situations quand même par la suite, mais le cancer de cette série Ed Helms s’est répandu de partout.

    C’était un acteur que j’aimais bien dans son rôle après mais la hype et ses chansons m’ont grave gavé dans the Office ou dans n’importe quel film ou série où je le vois.

    Park et Recs, la saison 3 m’a tué, la 4 ça allait, là maintenant c’est moins fun. Toutes les stars ont un agenda bien rempli et chaque personnage est super prévisible, mais ça reste “frais”.

    Now c’est the League et Brooklyn Nine Nine qui m’apporte mon lot de lol.



  • @‘TaLoche’ said:

    mais le cancer de cette série Ed Helms s’est répandu de partout.

    C’était un acteur que j’aimais bien dans son rôle après mais la hype et ses chansons m’ont grave gavé dans the Office ou dans n’importe quel film ou série où je le vois.

    J’aurais pas oser l’écrire comme ça mais oui, il était bien casse couille par moment et surement le moins drôle. Néanmoins, c’était le parfait loser à mon sens.



  • Il fallait le cantonner à son rôle de mec qui s’énerve et qui se croit hype mais reste un loser. Quand Jim, Big Tuna, le rencontre au début, c’est top!

    Par la suite, ses aventures avec Angela, sa famille, son université, on s’en tape. On perd du temps d’écran pour Dwight!!

    Et à la fin je regrettais vraiment les gags Jim vs Dwight. Le fax du futur me fera toujours autant marrer.

    T’as essayé Curb your Enthousiasm? Faut creuser jusqu’à la saison 2 et après tu piges le concept et c’est bien marrant.