Utopia



  • Utopia donc.

    Description

    Utopia c’est bien, il faut regarder Utopia parce que c’est british et que l’accent londonien tatane.
    Aussi parce que :

    La photo arrache la gueule, mais vraiment, ça c’est l’argument pour vendre le truc à Stefo qui kiff changer de photo de profil sur FaceBook dès qu’il tombe sur un truc pas trop moche sur Instagram ou qu’il passe devant un miroir (jusqu’à 5 fois par jour).
    Ça décalque la rétine, oublie le divx perrave.

    La bande originale est pas moins réussie, c’est d’ailleurs le premier truc qui ressort quand j’en parle aux gens qui l’ont vu généralement. “Putain la BO tabasse”.

    Passé ces considérations artistico-bobo-stefo-branlette, Utopia c’est du thriller conspirationniste, avec tout ce que ça implique comme idées débiles, on aime, on aime pas, personnellement, j’aime plutôt pas mais je me suis laissé prendre, ça veut tout dire. C’est pas non plus du Dan Brown, il n’y a pas d’illuminati, ni de Vatican.

    Ça se passe dans un monde qui commence à partir en sucette, c’est la crise, le prix de la bouffe a explosé, c’est l’anarchie dans les rues mais on s’en cogne, on le voit pas dans la série.
    Un taré enfermé en hôpital psychiatrique a laissé une bédé avant de crever d’une maladie bizarre et une bande de gros nerds a décidé de foutre la main sur le manuscrit du deuxième volume, mais ils sont pas les seuls sur le coup, ça commence d’ailleurs par un bain de sang dans une librairie parce que des types pas trop gentils veulent le récupérer aussi. Forcément, les nerds se retrouvent embarqués dans un truc qui les dépasse et tout part en couille, ya des morts, du sangs, des trahisons, des morts et du sang juste pour le plaisir.

    Il y a un truc qui m’a pas plu, c’est un personnage qui est supposé être au coeur de l’intrigue mais qui sert à rien à part être chiante, avoir une gueule de conne et jouer aussi bien que la fille cachée de Nicolas Cage et l’autre pouf de Twilight.
    Heureusement, on la voit pas trop et le reste du casting est bien bien.

    Ca et le fait que quand j’ai voulu téléchoper la saison 2, je me suis rendu compte qu’elle était pas encore sortie.



  • J’ai vu passer un épisode de ça avec le gamin chelou et les méchants qui interrogent tout le monde à coup de menaces pas kikinoutes mais j’ai pas suivi.
    Je sais pas si ça va me plaire.



  • Ouais le gamin il est fort.

    Ho et puis contrairement à des daubes comme Breaking Bad dont tout le monde me soutient mordicus qu’il faut que je perde mon temps à regarder les 27 premiers épisodes et qu’après tuverrascesttropkoule. Le réal d’Utopia a eu le bon goût de faire une série qui commence tout de suite.

    Donc si le premier épisode vous plaît pas, oubliez les autres et vous aurez pas perdu trop de temps.



  • Tiens, je viens de découvrir que la saison 2 de Utopia vient de commencer.