Suits



  • De mon côté, je me suis lancé dans Suits.

    Description

    Dans un New-York de rêve où il fait beau, les mecs ont des costards huilés et des muscles qui puent la classe à 3 kilomètres, entourés comme il se doit de femelles trop chaudes et trop bonnes, un jeune utilise ses super capacités intellectuelles pour concevoir des plans pour fourrer à mort de la chaudasse en rut, et aussi faire du pognon en passant des exams à la place de pauvres clampins. C’était ça ou faire de vrais études et jouer du djembé sur les pelouse, je comprends le choix.
    Suite à un imbroglio avec son meilleur pote, il se fait passer pour un avocat fraîchement sorti de Harvard et se fait embaucher par Monsieur Classe lui-même qui se voit en lui comme dans un miroir. Dès lors, arrivera-t-il à cacher le fait qu’il n’a aucun diplôme ? Arrivera-t-il à se taper Josiane, du service compta ou devra-t-il continuer à se pignoler devant un catalogue de la Redoute de 1983 ?

    Suits est une bonne série avec vous l’aurez compris des avocats trop classe qui ont plus de répartie qu’Oni lui-même, d’autres moins, mais ce sont les méchants mais pas trop quand même, un fil conducteur avec l’apprentissage du métier par un jeune mec super intelligent mais qui bite pas grand chose aux subtilités du métier (qui se résume souvent à planter un poignard dans le dos de son adversaire).

    La série a été comparé à Mad Men, mais je ne vois pas trop pourquoi, mis à part le port du costume trois-pièces et l’environnement new-yorkais, les deux séries n’ont pas grand chose à voir. Mad Men a un côté plus historique, alors que Suits est plus rythmé et moins vraisemblable.



  • La saison 1 c’était de la balle, la 2 suivait bien, la 3 y a quand même un coup de mouuuuu

    Ptin quand y a Louis, Jessica, Harvey et Louis c’est de la barre en or! Bons dialogues, acteurs charismatique et scènes sympas.

    Dès qu’il y a Mike et Rachel, mon dieu que c’est niaiseux :sweat:, c’est toujours les mêmes situations et de la fausse complicité à deux balles. Et c’est les rois pour chialer:
    “Je suis pété de tunes, mais je vais jamais rentrer à Harvard bouhouhouhhhhh, raconte moi comment ça fait de rentrer à Harvard…”

    Et Mike qui fait genre “aïe bobo” à chaque fois qu’on lui fait comprendre qu’il sera toujours dans l’ombre de la boite… Rhooo bichette, il triche et falsifie tout son dossier pourtant il bosse dans une super boite sur des supers cas avec un super paye mais faudrait qu’on soit triste pour sa gueule et qu’on trouve ça injuste??

    Par contre, la série sort toujours des zics de qualitay :love: