Le film qui t'a fait vibrer la pupille gauche



  • normal le public c’est des vioques maintenant



  • faut les préserver



  • @Bigoud1 a dit dans Le film qui t'a fait vibrer la pupille gauche :

    “Afin de garantir son accessibilité à tous les publics”… :facepalm:

    c’est surtout que le sortir alors qu’on sais pas si les gens pourront le voir dans des salles de ciné ca doit les arranger moyen



  • Avez vous vu Predestination ? C’est un film où la montre joue un rôle important !



  • Wrong missy.

    L’actrice joue parfaitement la tarée (je connaissais une fille du genre, elle a dû servir d’inspiration). Lapkus est terrible.

    text alternatif

    C’est parfois bien drôle.

    Lapkus est terrible. Et le clin d’oeil Hurley dans l’avion.



  • y’a bien un amateur du stupeflip ici, des gens aime on aimé les films de quentin dupieux ?
    qui ne sont pas resumable

    wrong cops qui commence sur une scène où un flic deal des rats morts qui contiennent de l’herbe
    c’est du sommet de l’absurde, faut arriver a passer les premières minutes mais quand du rentre dans le délire c’est du lynch drole et sans l’escroquerie



  • Tu vends bien le truc, la bande annonce fait pas super envie. On dirait un clip monté par un épileptique qui montre tous ses cartes en jeu.



  • en meme temps ayant vu le film, c’est pas possible d’en faire une bande annonce.

    le film avant Wrong cops : Wrong
    un gars qui a perdu son chien
    PS: ne pas avoir d’apriori sur la presence d’eric judor, ca a pas plus de sens que le reste



  • le rendu de l’image de ses films est juste geniale (Rubber, Wrong et Wrong cops) il a fait d’autres films mais qui sont moins absurdes (Au poste par exemple), mais c’est tres relatif.

    un bon resumé de la dupieux’ touch (c’est au passage lui, mr oizo) c’est cette scène :
    ca ressemble a du monthy python dans le non sens, mais pas de gag autour de ca, c’est juste integré a la normalité du film



  • Wrong c’est mon préféré, Au Poste est vraiment bien aussi (enfin globalement j’aime tous ses films, Wrong Cops c’est le plus faible du lot je trouve néanmoins)



  • Wrong cops la BO tres presente est importante, Wrong c’est plus sur l’histoire.
    je serais pas dire si j’ai plus aimé ou pas

    J’ai pas vu réalité encore par contre



  • FAT NEIL !!!



  • Je regarde toujours la citation de Duti avec le même intérêt.

    Des années que je la lis, je ne comprends toujours rien.

    :respect:



  • Après une dizaine de jours assez rodéo en terme de boulot, j’ai pris ma soirée hier pour regarder deux films, le tout baigné dans la consommation d’orangeade bio. La vie est belle quand on s’en donne les moyens !


    Capture-1.png

    J’ai attaqué avec The Outpost, qui est ce que les ricains font de plus ricains au monde et c’est bien entendu tiré d’une histoire vraie pour le côté légitimisation de la larmichette.
    Alors y a genre 8 GI morts à la fin, interviews à la fin du film dans le but de te faire chialer et de la médaille à volonté avec le mot “héros” lancé à toute les sauces. Chaque GI dans le film “c’était des mecs géniaux, super humainement”. Rendez-vous compte, pas un seul connard… Limite ils auraient dû faire un film sur ça: comment avoir un groupe de 80 personnes sans avoir un seul connard. Ca m’aurait plus stimulé.
    Côté Talibans eux les morts ca compte pas, c’est des méchants, paf paf connard prend ça… et tant pis si on dézingues des gens de chez toi, chez toi, on est les US et on a la carte joker.

    Donc en résumé, un gros général avec un gros cigare a voulu être moderne dans la lutte contre le terrorisme, et il a crée un camp au creux de montagnes pour être à la frontière entre les talibans et les familles de fermiers afghans car ce général pense que tout transite par-là (argent, chèvres, armes).
    Sauf que bon, tactiquement, te mettre au fond d’une cuvette en terme de défense c’est moyen moins voire complétement con.
    On assiste donc à 1h de film un peu relou, basé sur le quotidien du GI: palabres avec les paysans du coin pour les encourager à lutter contre les talibans, attaques sur eux au fond de la cuvette, la vie de GI qui se pignole, fait de la muscu et joue avec le caca de ses camarades. Bref la base !

    Ensuite bon bah une 50 minutes de bataille et c’est pas trop mal, c’est bien le foutoir. On retrouve les afghans qu’on connait de Rambo 3. C’est-à-dire, les mecs qui marchent en mode cueillette de champignons dans un terrain qui se fait cribler de balles et d’obus. Donc le GI moyen arrive assez facilement à laminer 30 ou 40 talibans vu que ces mecs c’est vraiment des touristes. Bon perso, je ne suis pas taliban, je n’ai pas d’expérience dans le panpan boum boum mais je n’irais pas coller ma tête ou mon corps dans un endroit sans couverture.

    Film sympa si on outrepasse le côté “Make US great again”, y a un côté réaliste qui colle bien et 3-4 acteurs qui tirent bien le film par le haut.
    Y a une phrase à la fin lancée par un gars face à ses trous d’obus qui permet un peu de faire dégonfler la morale US.
    Ce n’est pas Black Hawk Down (malgré la présence de Orlando Bloom) mais bon le p’tit de Clint Eastwood et celui de Mick Jagger tiennent le truc bien en place.
    Bref en manque de panpan boumboum ça devrait satisfaire.


    Ensuite j’ai enchainé avec “Force of nature”, le bijou parmi les bijoux, la rolex du ciné, le caviar visuel que seul les plus grands peuvent atteindre. Bref je le recommande chaudement !

    91FPOvOUwuL.SY445.jpg

    Heureusement pour moi j’ai attaqué les films dans l’ordre qualitatif, histoire de bien le savourer après the Outpost. J’ai eu beaucoup de chance.
    On retrouve donc Mel Gibson, Kate Bosworth, Emile Hirsch (Into the Wild, Speedracer) et le mec qui jouait le portoricain dans Dexter. Bref beau casting !

    Je ne veux pas trop spoiler vu la qualité du sénar, mais sachez qu’il y a de la bête sauvage, du braquage, un vieux nazi (c’est pas Mel hein!) et un gros orage qui fait justement basculer ce film dans le chef d’œuvre.
    J’ai rarement vu un film monté comme ça (cmb). On est vraiment hors des clous de tout ce que Hollywood propose dans ce genre. Le montage et le rythme sont de vrais bijoux, la construction des personnages est tout simplement géniale, je n’aurai jamais pensé abordé autant de thématique de cette manière, c’est impressionnant.
    Les combats, les scènes de tirs nous rapprochent de l’emblématique Heat et la réalisation globale frôle le kubrikisme. C’est dire !
    Je vous encourage à le regarder sans voir de bande-annonce, sans voir de critiques et vraiment de vous lancer à corps perdu dedans il le mérite vraiment.
    Et mine de rien on voit que Gibson en a encore sous la pédale pour nous livrer une prestation de haut vol.



  • Je me demandais justement pour Force of nature, merci, t bo



  • Marrant, hier j’ai vu une vidéo d’un gi qui saute sur une mine antipersonnel (disposée à un endroit où les barbus savaient que les soldats se poseraient pour scruter les environs) et qui y laisse deux jambes et la moitié d’un bras. Ya une sacré différence entre la vison ciné par Hollywood et la vraie guerre…



  • @Sissi a dit dans Le film qui t'a fait vibrer la pupille gauche :

    Marrant, hier j’ai vu une vidéo d’un gi qui saute sur une mine antipersonnel (disposée à un endroit où les barbus savaient que les soldats se poseraient pour scruter les environs) et qui y laisse deux jambes et la moitié d’un bras. Ya une sacré différence entre la vison ciné par Hollywood et la vraie guerre…

    tu a des passe temps particulier



  • @guibru
    Dans le cadre d’un module sur les armes utilisées par les barbus dans une formation.

    :rambo:


Se connecter pour répondre