Faster Than Light



  • Je regarde sous Steam, j’en suis à 16 heures de jeu depuis une semaine que j’ai installé FTL. Je crois qu’on peut dire que ce jeu m’a plu.

    163f75fad714b9e8d1a4988bcb0b56fcpic.00.jpg

    Qu’est ce qu’un bon jeu ? Sont-ce des règles millimétrées qui assurent une cohérence dans les comportements, une immersion optique mobile oblitérant le réel ou, des idées numériquement transposées qui font qu’on a un tout et non pas un agglomérat hétérogène et par là abscons ?

    Je n’en sais rien et outre la moquerie facile de cette intro bien moisie, tout ce que je sais c’est que je ne sais rien sauf que j’ai en face de moi, un vrai jeu.
    Description

    Comment résister avec un écran de loading si classe

    Le pitch est simple, vous êtes un équipage poursuivi par des méchants (les rebelles) et devez vous rendre à l’autre bout de la galaxie en passant par différents secteurs.
    Au début du jeu, vous choisissez votre vaisseau parmi 1 dispo (début de jeu oblige) et un équipage de 3 personnes visiblement de clones, soit féminin, soit masculin. Au fil des parties et des achievements réussis, d’autres vaisseau et d’autres races seront disponibles, chacune ayant ses forces.

    J’ai choisi deux hommes, deux vrais appelons les Salva et Stefo, adeptes de la course à pied pour fuir comme des lâches devant l’envahisseur si besoin et une femme (appelons la Rapso malgré la malédiction manifeste que celà engendrerait d’avoir une femme a bord) pour la mettre à briquer le pont, espérant par là obtenir quelque compétence sup mais las ! Ceci n’est pas géré. Car oui, les différents membres de l’équipage pourront occuper différents postes et gagner de l’expérience !!

    Et vous voilà avec un équipement minimum (deux armes) et vos trois membres d’équipage.

    Description

    Prêts pour l’aventure.

    Une fois le jeu vraiment lancé, vous devrez sauter de waypoint en waypoint jusqu’a arriver au waypoint de sortie.
    Les rebelles vous poursuivent et il faudra se dépêcher d’arriver à la sortie sans tomber en panne de carburant.

    Description

    Exemple de carte de secteur avec les méchant quasi sur moi

    Chaque Waypoint donne accès à un ou plusieurs waypoint, sans savoir a priori ce qui vous attend là-bas a l’exception des magasins, et des appels de détresses.
    A chaque waypoint, un évènement aléatoire se produit, rencontre avec un vaisseau hostile (le plus souvent), rencontre avec des amis, endroit vierge etc etc.
    Si vous rencontrez des hostiles, vous pouvez éventuellement les éviter ou le plus souvent les combattre. A chaque combat gagné, ça loot peu mais quand même.

    Ce loot est primordial car il permet d’upgrader son vaisseau, de recruter de nouveaux membres et de réparer la coque du vaisseau UNIQUEMENT dans les magasins.
    Chaque confrontation se déroule peu ou prou de la même façon.
    Vous voyez l’intérieur de votre vaisseau du coté gauche de l’écran et l’ennemi du coté droit. Chaque système du vaisseau est clairement identifié.

    Description

    Le début d’un combat ! Ça va chier !!!

    A vous de choisir l’endroit à viser et avec quelle arme. Les différentes armes mettent un certain temps à se charger.
    Votre ressource est l’énergie fournie par votre réacteur. Vous pouvez basculer l’énergie entre tous les sous-systèmes armes (chaque arme nécessite un certain nombre de “barre” réacteur), infirmerie, drones, boucliers entre autres.
    Et c’est là que le jeu commence ! On retrouve les sensations qu’on pensaient perdues des XWing alliance où le transfert d’énergie des moteurs vers les boucliers permettaient de mieux encaisser les tirs ennemis mais ne permettaient plus de fuir ou de manœuvrer.
    Les ennemis fonctionnent sur le même principe, utilisant des ruses de gros enculés pour vous la mettre profond comme téléporter une partie de son équipage pour venir vous saboter les armes/l’oxygène ou la gueule avant de revenir dans leur vaisseau pendant que vous tentez de réparer en catastrophe et que l’ennemi vous pilonne de lasers et autres missiles…

    Description

    Là c’est mal barré mais bon !! OSEF

    Autant dire que ce jeu est dur… Dur comme peu de jeu le sont encore. Pas tellement parce que la difficulté est immense mais parce que le hasard intervient souvent. Il m’est arrivé de mourir au deuxième waypoint parce que ce gros bâtard de vaisseau ennemi avait réussi à mettre le feu dans mon vaisseau en deux endroits stratégiques et que je n’ai pas pu réparer.
    Mais curieusement, moi qui n’ai pas une patience des plus étendues, pas un énervement… J’ai pourtant bousillé mon lot de claviers/souris/manettes en mon temps mais là rien.

    Je pense que c’est parce que c’est cohérent. Pas de décision arbitraire d’un dev de mettre un vaisseau surarmé dans un endroit piégé, non, c’est la faute à pas de bol.
    On râle et on relance une partie pour arriver plus loin ou pour tenter un nouvel équilibrage (boucliers à fond, plus gros missiles…).
    Quelques exemples de parties, mon premier équipage (avec les trois personnes présentées avant), passe à travers les secteurs assez bien, quelques rencontres pas trop méchante, tout se passe bien.

    Rapso, navigue entre réparation de l’infirmerie (souvent ciblée en facile) et le réacteur. Pour les armes, j’ai pris Stefo en me disant que si un ennemi était par chance roux il mettrait un coup dans le mille a coup sûr. Moi je pilote, en tant que chef c’est la moindre des choses. Et puis c’est là ou le fauteuil est le plus confortable.
    Résultats des courses, une destruction en bonne et due forme…

    Description

    Adieu mes amis…
    Autre test, ah oui parce que j’ai oublié de vous dire il n’y a pas de quicksave, quand vous mourrez, vous mourrez et recommencez depuis le début. Le jeu, dans sa bonté sauvegarde toutefois votre avancée tant que vous n’êtes pas morts.
    Ce qui permet de reprendre là ou on s’était arrêté.

    Résultats des courses, une destruction en bonne et due forme oui encore et à de nombreuses reprises. J’aime me faire violenter par des extraterrestres :gay:

    Description

    Ca sent vraiment pas bon

    Malgré ce début de combat désespéré, l’équipage continu de se battre vaillamment car à la fin, il ne peut en rester qu’un.

    Description

    Duti, acculé par le GIGN dans sa cave.

    Ce jeu est à tester et pour 10 euros, ce sont des heures de frustrations et de recommencement d’amusement qui vous attendent !

    Le lien Steam pour mater la vidéo de Gameplay
    http://store.steampowered.com/app/212680/?snr=1_7_suggest__13



  • 2.49 $ Chez GOG putain à ce prix là ça me fait presque mal au cœur !!



  • L’Advanced Edition est sortie et elle est papapapa avec des nouvelles armes, des nouveaux systèmes des nouveaux vaisseaux, une nouvelle race, les lanius aka les dieudonnés de l’espace qui pompent l’air des autres, de nouveaux events, une difficulté encore rehaussée.

    Et c’est G R A T O S !!



  • J’ai voulu tester 5 minutes ya deux jours le nouveau mode, une heure après j’y étais encore popopopop
    Les musiques sont toujours aussi fabuleuses. :love:



  • Mais :love:
    Et c’est même pas un GOTY :roll:

    Encore des heures d’enculades spatiales :love:



  • J’ai toujours pas passé le boss, j’ai dû y passer quarante heures, sur la fin il est juste abominable…



  • Tu as essayé de le sniper de loin ?



  • Je l’ai raté dans les dernières soldes Steam. J’ai l’impression voire même la certitude d’avoir plus de jeux non joués que joués sur Steam. Je suis un poil en retard !


 

0
En ligne

30
Utilisateurs

409
Sujets

117.9k
Messages