Il va falloir revoir le tableau. Le noircir même. Avec un pot de peinture.

Alors, oui, le jeu, en matière d’exploration, c’est juste fantastique. Toute la phase à pied est fabuleuse. On se sent tout petit face à ces énormes monstres disséminés un peu partout. Là, je trempe la pinceau. Une fois le premier skell (robot géant) débloqué, la notion de gigantisme en prend un coup. On va rapidement d’un point à l’autre et cette terre si immense ne devient plus qu’un quartier. La maniabilité elle aussi en prend pour son grade, certains skell en mode véhicule, sont incontrôlables à moins d’y passer un temps fou. Et quand enfin, on débloque le vol, on ne passe plus que d’un point à l’autre, parfois machinalement.
J’abuse un peu, les sensations d’être surpuissant sont là, on abats les ennemis qui nous résistaient. Han non, là non plus. Ma team, après avoir acheté mes quatre premiers robots, est plus puissante sans face à des bas levels. Faut grinder.

Faut grinder.

Beaucoup.
Mais vraiment.

Beaucoup.

Le craft demande pas mal de ressources, ressources qu’on ne peut dépasser sur son stock, on doit donc dépenser chaque jours son stock dans des augmentations. Mais c’est long, très long.
Mais quand je vois ce qu’on peut faire sur youtube en endgame avec des builds pétés, je me dis “need quoi”. Surtout après avoir débloqué un robot level 50 avec un coup à 40000 de dégâts.

Passé la découverte qui tient en haleine, on y joue moins, on fait des sessions plus courtes parce que les bastons et le loot sont franchement pas mal. Et c’est ptet mieux.

Le gros point noir, c’est la narration. C’est de la merde. On se plaignait de Fallout4. Ben lui, c’est du Tolkien à coté. Bon dieu que c’est merdique. Comme de la merde mais en plus merdique. Je ne trouve pas un autre mot qui pourrait retranscrire parfaitement l’émotion, la gêne qui m’a étreint après la même blague sorti 15 fois (une histoire de patate). Les quêtes, c’est de la merde pour 90%, le fedex, c’est de la merde, le scénario, c’est de la merde, les persos, c’est de la merde, leurs intentions, c’est de la merde, le jeu d’acteur, c’est de la merde.

Mais ya des putains de robots avec des streums de quinze étages qu’un peut dégommer avec les bonnes compétences et les bons équipements qu’il faudra aller chercher