Pitt tient le film sur son aura et charisme grâce à un rôle beaucoup trop facile pour lui. Ca m’a vraiment gêné cette facilité en matant ce documentaire. Pis 0 innovation dans le scénario de guéguerre, par contre oui les scènes de paf paf boum boum sont aussi bien que celles qui font crack crack boum boum hue.