Ca manque juste de boys bands pour parfaire l’aspect classe de la musique de consommation.